Les questions sans réponses de nos étudiants : « C’est quoi la moyenne du groupe? »

10 mai, 2012 | Étiquettes:

Dans un contexte de classe où le résultat final est valorisé, il n’est pas rare que les étudiants, mis en situation de compétition avec leurs collègues, interrogent leurs enseignants quant à la moyenne du groupe. Dans ce « climat de performance », et par un processus de comparaison sociale, ils cherchent tout naturellement à se situer par rapport à leurs pairs. Or, de nombreuses études démontrent qu’un « climat de maîtrise » orienté vers l’apprentissage, le processus, les progrès personnels et la valorisation de l’engagement dans la tâche est beaucoup plus favorable à l’acquisition d’apprentissages durables et transférables.

Un climat dominant de maîtrise encourage l’utilisation de stratégies d’études plus efficaces, faisant appel à un traitement moins superficiel, davantage axé sur l’intégration plutôt que le « par coeur ». Dans ce contexte, les étudiants démontrent une attitude plus positive et une plus grande confiance en leur capacité à réussir, le facteur perçu comme déterminant dans leur succès étant l’effort qu’ils produiront.

À l’inverse, un climat dominant de compétition semble défavorable aux apprentissages scolaires. Il favorise une plus forte anxiété, la tricherie, la diminution des efforts et de la persévérance. Il encourage les étudiants à axer leurs apprentissages sur la démonstration et le niveau de performance plutôt que sur le développement de la compétence. Dans ce contexte de comparaison sociale, le facteur perçu par les étudiants comme déterminant dans leur réussite est leur qualification initiale (leur « talent ») sur laquelle ils n’ont pas de prise. Ils ont donc moins confiance en leur capacité à réussir. En savoir plus.

Sachant cela, l’enseignant peut favoriser le développement d’un « climat de maîtrise » simplement en ajustant certains paramètres de son enseignement. Sauriez-vous comment faire?

Aucun commentaire pour le moment.
Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.