Série L’évaluation des apprentissages – Des rétroactions pertinentes et efficaces

13 sept, 2012 | Étiquettes:

Les rétroactions et les occasions d’exploiter celles-ci pour mieux réussir, écrit Grant Wiggins (Seven Keys to Effective Feedback) accroissent la compétence des étudiants et leur degré d’atteinte des objectifs. Mieux, les méta-analyses de John Hattie (Know Thy Impact) et les travaux de Dylan William (Feedback: Part of a System) révèlent que la rétroaction est l’un des moyens les plus efficaces dont disposent les enseignants pour amener les étudiants à effectuer des apprentissages approfondis, mieux maîtrisés, et à mobiliser ces apprentissages.

Cependant, tant Hattie que Wiggins, William et que Goodwin et Miller (Good Feedback Is Targeted, Specific, Timely) nous mettent en garde. Pour produire ces effets, la rétroaction doit être bien orientée et comporter certaines caractéristiques (Preventing Feedback Fizzle). Quelles sont ces orientations et ces caractéristiques ? Et comment harmoniser évaluation, rétroaction, apprentissage et enseignement (Making Time for Feedback) ? Le numéro de septembre de la revue Educational Leadership y répond. Si la lecture des quelques articles joints vous y incite, vous pouvez emprunter la revue au local 2121 du campus Charlesbourg. D’ici peu, le numéro pourra aussi être consulté en ligne (Carrefour de l’information, Ressources documentaires, Journaux et revues, Academic Search Premier via EBSCOHost, Publications, Educational Leadership, Septembre 2012).

Aucun commentaire pour le moment.
Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.